Vous êtes ici

La peste de l'Ecrevisse sur le site Natura 2000

Date de l'actualité: 
25/08/2014

 

La peste de l'Ecrevisses ou Aphanomycose est causée par un champignon Aphanomyces astaci qui a été introduit avec les écrevisses américaines. Cette maladie est responsable de la disparition de nombreuses populations d'écrevisses européennes, particulièrement sensibles alors que les Ecrevisses américaines peuvent être porteuses saines.

 

Les inventaires réalisés cet été ont permis d'identifier une zone de contact entre une des rares populations d'Ecrevisses à pieds blancs du site et l'Ecrevisses signal, avec la présence de plusieurs cadavres d'Ecrevisses à pieds blancs. Le bureau d'étude "Saules et eaux" a rapidement réagit en proposant un protocole d'analyse en partenariat avec l'Université de Poitiers, la Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques du Var, l'ONEMA, la DDTM et la DREAL. L'analyse s'est révélée positive. La mise en place d'une réglementation spécifique et d'obstacles à la propagation de la maladie est en cours. Cependant le cloisonnement à 100% d'un milieu naturel étant impossible, un suivi périodique de la situation s'impose.